vendredi 4 mars 2016

La copie : pistes didactiques et pédagogiques

Une deuxième fois dans cette journée : la compte rendu de l'animation pédagogique sur la copie !
C'est le cheval de bataille de mon IEN, après la trace écrite.
C'est d'ailleurs très en lien. En effet, la trace écrite ne doit pas être écrite par les élèves, car pour lui, la copie est un apprentissage à part entière et ce de la petite section au CM2 !!!
Et selon lui toujours, on ne peut pas correctement apprendre une leçon qui n'est pas écrite proprement....

Je me répète donc car c'est l'idée primordiale à retenir et qui du coup va changer nos pratiques au quotidien.
On fait tous ça .... et surtout quand on a un double ou un triple niveau ! Copier la leçon au tableau et profiter de ce moment pour travailler avec un autre groupe.
On fait tous ça, montrer la forme de la lettre travaillée aux CP, et les laisser seuls s'entrainer sur le cahier d'écriture....
En tout cas, moi avant cette animation c'est ce que je faisais !!!

Mais voilà ... mon IEN nous présente sa façon de voir la copie.
La copie joue un rôle essentiel dans l'intégration de l'orthographe lexicale et grammaticale, à condition que les élèves soient consceint de ses démarches et que sa mémoire soit mise à contribution.
Elle doit etre travaillée à l'école primaire, pour que les élèves soient en capacité de libérer leur attention sur le discours des prof' du collège en même temps qu'ils copient.
Evidemment ce que j'ai oublié de dire avant (mais c'est enfoncer une porte ouverte) les élèves doivent comprendre et connaitre chaque mot, le sens de chaque mot ...
Nous avons expérimenté la copie d'un texte en suedois et ensuite le même texte en français. On a gagné 30' dans la copie ! Tout est dit !
Evidemment il faut aussi avoir en tête que écrire est à destination d'un lecteur... Copier pour communiquer. Donc apprendre à copier aura une importance énorme tout le reste de la vie de nos loulous.
On sait que la lecture est primordiale. On sait qu'apprendre à former les lettres est primordiale. Mais souvent on pense qu'une fois que les élèves savent écrire les lettres, les former correctement, on a fini notre boulot !
Mais NON.... Oui d'accord me direz vous... mais comment?

Pour la copie d'une phrase on doit passer de :
1- la copie de syllabes (début de CP)
2- la copie mot à mot
3- la copie en groupement fonctionnels et en cachant les autres mots (groupe sujet puis groupe verbal puis compléments )
4- copier des groupes de sens proposés par le groupe classe.
5- copier des phrases entières en une seule fois.

La copie est un sport. On se doit de s'entrainer.
Développer l'endurance des muscles et la capacités de concentration : on peut jouer sur la quantité. Et ne pas hésiter à différencier tout en encourageant au dépassement de ses propres limites.
Analyser et anticiper des difficultés : on peut jouer sur la difficulté du texte source. On peut jouer sur les homophones grammaticaux, lexicaux, le champs sémantique, les formes grammaticales (pluriels, ... )
Travailler la mémoire à court terme : On peut jouer sur la place du texte source : même page du cahier, au verso, au tableau devant soi, au tableau dans notre dos, dans une autre pièce.... Le positionnement va influer sur la durée de sollicitation de la mémoire et de la concentration.
Developper la concentration et la vitesse : on peut jouer sur la durée d'exposition du texte. On peut effacer, ou cacher les mots au fur et à mesure.
Confirmation de la connaissance de l'alphabet / passer d'une écriture à l'autre : on peut jouer sur la police, passer du script au cursif.
Adapter un texte à un nouvel espace / en tirer les conséquences en terme de passages à la ligne : on peut varier sur la présentation du texte source : passage à la ligne, nombre de mots par ligne, présentation du texte source en triangle, très verticale ou très horizontale.
Respecter les conventions inhérentes à chaque type de texte : poésie, recette, prose, règlement, liste de courses....
Mobiliser des connaissances grapho-phonologiques et lexicales :  On peut jouer sur la présentation lacunaire d'une partie du texte. On peut cacher ou effacer des mots, des syllabes, supprimer des syllabes.
Découverte, application, réinvestissement des règles orthographiques et grammaticales : On peut jouer sur le texte d'origine. On peut recopier le texte en corrigeant les fautes d'orthographe.
Utiliser des indices pour reconstruire un texte : On peut proposer aux élèves un texte puzzle : reconstituer un texte lu, ou un texte à découvrir.
Anticiper des difficultés : on peut jouer sur la préparation de la copie, en attirant l'attention sur les difficultés, faire repérer les difficultés. Proposer les groupes de saisie en les reliant à la réflexions sur les difficultés.
Evaluer une production / se remettre en question : on peut proposer aux élèves la correction de leur copie. Evaluation à la conformité, correction de la copie d'un autre. C'est surtout là que notre pratique doit évoluer. La correction différée du maitre n'a que peu d'intéret dans des objectifs pareils.
Travailler sur les phonèmes proches : copie de paires de mots proche : bouche/douche. Copie de paires à proximité sémantique  : cabane/ baraque. ....

Comment aider les élèves : 
 - en observant 
- en guidant 
- en verbalisant : je fais un pont, je fais un canne, je fais un A donc je fais un rond et j'y attache une canne.... 
- en remédiant 
- en faisant verbaliser en même temps que les élèves copient 
- en comparant à la norme
- en donnant des repères : le L monte à 3 interlignes, le G descend à 2 interlignes .... 
- en encourageant et en félicitant . 

Prévoir des pauses méthodologiques :
 Lors des moments de copie, consacrer du temps à la verbalisation des stratégies :
- Je connais déjà ce mot : nous l'avons lu dans ....., nous l'avons écrit dans ......
- C'est un mot de la même famille que ....
- Je dis les syllabes 
- ça ressemble à ..... mais attention ce n'est pas un ...... mais un ...... 

Différencier : 
 -Faire varier la quantité d'écrits demandé
- Etre à coté de l'élève, accompagner le geste par la parole
- revenir à des procédures utilisées.

Structuration :
 - Oral collectif ou en petit groupe
- lister les difficultés rencontrées et proposer un outil d'aide
- garder une trace : en affichage ou dans le cahier

Evaluation :
 - en copie : trace produite devient évaluation
- prévoir un moment de retour avec les élèves sur les productions
- associer les élèves à l'évaluation en leur annonçant les critères évaluées.


Pour aller plus loin  :
Un article sur le blog de la classe bleue.
Chez Sanleane
Les CPC de Luçon s'y sont penchés également
une proposition de progression de copie au CP
Animation sur la copie de la circonscription de Strasbourg 7

chez DixMois : des liens vers chez les Koupins !

1 commentaire:

  1. Très intéressant
    Merci de ton retour. Effectivement, on peut voir la copie autrement et lui donner plus de sens

    RépondreSupprimer